Accéder au contenu principal

Au Comoedia, les Chefs d'Oeuvre de Pierre Etaix enfin restaurés !

Ils font partie du patrimoine du cinéma ! Et pourtant, des problèmes juridiques les avaient rendus quasiment invisibles... Mais les chefs-d’oeuvre de Pierre Etaix sont enfin restaurés et il est possible dès cette semaine de les voir sur Grand Ecran, au cinéma Comoedia dans le septième arrondissement de Lyon :

Semaine du 4 au 10 août 2010
Tant qu'on a la santé (1966 - 1h05)
Ts ls jrs : 14h00
Yoyo (1965 - 1h36), précédé du court métrage Heureux anniversaire
ts ls jrs : 15h25
Séances supp. sam  dim : 11h00
Le Grand Amour (1969 - 1h25), précédé du court métrage En pleine forme
Ts ls jrs : 17h30
Le Soupirant (1963 - 1h20), précédé du court métrage Rupture
Ts ls jrs : 19h30
Pays de Cocagne (1971 - 1h14)
Ts ls jrs : 21h25

Une trop longue absence...
Dans les faits, les films de Pierre Étaix ne sont plus visibles depuis près de 20 ans. Ils auront ainsi échappé à toute une génération de spectateurs. Au début des années 1990, les films n’étant plus exploités par le producteur de l’époque, Pierre Étaix décide de ne pas renouveler ses droits. S’ensuivent alors de longues années d’imbroglio juridique qui empêcheront les films d’être visibles par qui que ce soit. Hormis Yoyo, restauré en 2007 par la Fondation Groupama Gan pour le cinéma mais qui, une fois présenté à Cannes, fera l’objet, ainsi que l’ensemble de l’oeuvre, d’un procès fleuve qui durera près de cinq ans. 

De nombreuses personnalités se mobiliseront pour manifester leur soutien aux auteurs, privés de leurs droits. Il faudra attendre avril 2010 pour que Pierre Étaix et Jean-Claude Carrière retrouvent pleinement les droits de leurs films.

Un projet atypique et unique
La Fondation Technicolor (anciennement Fondation Thomson) et la Fondation Groupama Gan, les deux seules en France à oeuvrer en faveur du cinéma, ont décidé d'associer leurs forces pour sauvegarder le patrimoine cinématographique mondial. Après Les Vacances de Monsieur Hulot en 2009, les deux fondations présentent cette année l’intégrale cinéma restaurée de Pierre Étaix.
Autour d’un auteur inclassable, ce projet a consisté en une démarche complète et aboutie de cet engagement commun avec notamment l’accompagnement des aspects juridiques au sein d'une bataille longue et complexe et, surtout, la programmation de la ressortie internationale de l’intégrale d'un auteur dont toute une génération n'a jamais vu les films : 8 films restaurés (il s’agit de la première restauration d’une intégrale), pas loin de 1000 pages de contrats pour résoudre des années d’imbroglio juridique, plus de 20 ans d’absence des films. Par tous ces aspects, la restauration et la ressortie de l’intégrale Pierre Étaix est un projet très particulier, unique, qui s'est déroulé dans une atmosphère extrêmement joyeuse, malgré la complexité du dossier. Un projet atypique dans le paysage de la restauration des films de patrimoine, qui voit aujourd'hui ses efforts aboutir.

  Pour plus d’information : www.carlottavod.com

BlogBang
utiliser comme Page de Démarrage

Commentaires

Actuellement sur LYFtvNews :