Affichage des articles dont le libellé est loisirs. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est loisirs. Afficher tous les articles

Tourisme en famille : le retour du train à vapeur de l'Ardèche

mardi 30 avril 2013

train+ardèche
Le département de l'Ardèche annonce la réouverture de la ligne historique du Train à vapeur, un monument historique qui sera inauguré le 2 juillet 2013. 
 Après 6 années de longue attente pour les amoureux des trains à vapeur et des pay­sages somptueux, le Train de l'Ardèche va enfin reprendre du service. Véritable patri­moine historique et culturel, ce train touristique - qui aspire à devenir dès cet été un des plus empruntés de France - va à nouveau parcourir la voie à flanc de montagne surplombant les spectaculaires Gorges du Doux, joyau de l'Ardèche Verte. 

Les passa­gers auront le plaisir et la chance d'embarquer dans des locomotives et des voitures pour la plupart classées monuments historiques. Une expérience inoubliable dans un décor sensationnel ! 
 Un voyage en train à vapeur d'époque est en soi une aven­ture exceptionnelle : voitures ta­pissées de bois, son de la loco­motive qui ébroue sa mécanique centenaire, panache de fumée qui ponctue le parcours, coups de sifflet qui se répercutent sur le fond des gorges, effluves de charbon qui plongent le passa­ger dans un autre siècle, autant d'émotions qui raviront petits et grands passagers d'un jour. Mais la force de cette ligne réside dans l'alliance unique d'un voyage dans le temps à bord d'un train de collection et de la découverte du décor spectaculaire offert par l'Ardèche Verte.

Une ligne creusée à flanc de montagne
 Le Train de l'Ardèche empruntera une ligne creusée à flanc de montagne il y a plus d'un siècle à la force des bras de plus de mille ouvriers qui ont mis plusieurs années à tracer ce parcours incroyable surplombant les Gorges du Doux. Vues magnifiques et ouvrages d'art se suc­cèderont sur le parcours du Train de l'Ardèche, pour des passagers qui vivront dès l'été 2013 une expérience unique immédiatement cataloguée comme un souvenir impérissable. Réservations en ligne disponible dès le 20 mai 2013 sur www.trainardeche.fr. 
G.R.
(redaction@LYonenFrance.com)
Lire la suite - Tourisme en famille : le retour du train à vapeur de l'Ardèche

Retour en images sur le Carnaval de St-Georges

dimanche 27 mars 2011

Escargot fast
Tous les ans, le carnaval des dragons de St-Georges marque l'arrivée du printemps et apporte un peu de poésie et de légèreté dans la vie quotidienne de ce quartier du vieux Lyon. Cette fête a ses rites, ses pics, sa parade... et même son feu d'artifice (voir la vidéo sur LYFtv.com et les photos sur LYon-Photos.fr)

Carnaval de St-Georges

Place de la Trinité

Velov'
Lire la suite - Retour en images sur le Carnaval de St-Georges

La foisonnante fête du livre de Bron

mardi 1 février 2011

fete livre bron
Du  11 au 13 février 2011, la fête du livre de Bron fêtera sa 25ème édition (à l'hippodrome de Lyon Parilly).


En 25 ans, la Fête du Livre de Bron a permis la rencontre d’écrivains confirmés et fortement médiatisés, mais aussi la découverte et l’accompagnement de jeunes auteurs, qui se sont progressivement affirmés comme les grands noms de la littérature contemporaine.

Cette année encore 50 écrivains, français et étrangers,sont  invités.

Programme
 Des dialogues et des entretiens avec de nombreux écrivains majeurs 


Christine Angot, François Bégaudeau, Yves Bonnefoy, Charles Dantzig, Mathias Enard, Maylis de Kerangal, Eric Faye, Philippe Forest, Régis Jauffret, Patrick Lapeyre, Linda Lê, Sofi Oksanen, Jean Rouaud, Will Self, Olivia Rosenthal, Antoine Volodine …
 Le Village de la littérature jeunesse 
10 spectacles vivants (sous yourte et chapiteau), des rencontres avec des écrivains et des illustrateurs comme Jean-Claude Mourlevat ou Timothée de Fombelle, des lectures musicales et visuelles, des jeux, des ateliers, une crèche pour les tout-petits.
 Et encore :Des rencontres lycéennes, des dédicaces, une soirée cinéma (projection-débat), une lecture performance et la plus belle librairie éphémère de la région lyonnaise conçue, pour petits et grands, avec 15 libraires indépendants.
 Site web de la Fête du livre de Bron


Voir aussi notre site LYon-Librairie.com -
(source: site culturel de la Ville de Lyon)

Lire la suite - La foisonnante fête du livre de Bron

Connaissance du Monde : "La France et l'Europe vues du ciel"

mercredi 19 janvier 2011

mont st michel
L'ex animateur du jeu télévisé "la Carte aux trésors", Sylvain AUGIER, présente à Lyon une séance exceptionnelle de "Connaissance du Monde".

Le film qu'il a réalisé présente ses nombreux survols de la France et de l’Europe. Il nous emmène à la découverte du Mont-Saint-Michel « vu d’en haut », cette Jérusalem du ciel  qui fête son 1300ème anniversaire."L’une des plus belles merveilles du monde. Son histoire est extraordinaire. Vu du ciel, il est d’une beauté à couper le souffle".
Sylvain AUGIER présente ensuite Paris, qu'il a eu le privilège de  survoler à basse altitude. Surnommée la ville lumière, c'est de loin la ville la plus visitée au monde. D’en haut, les monuments les plus célèbres de la capitale sont majestueux.

Le film vous invite ensuite à survoler les plus beaux endroits du continent européen : des sites naturelsaux chefs d’œuvre du monde antique, en passant par les lieux sacrés, sans oublier les forteresses et les villes capitales où l’Histoire s’est jouée. Une sélection des plus belles splendeurs vues du ciel filmées pour la première fois en Haute Définition.


sylvain Augier
Sylvain Augier, "ciné-conférencier"
Journaliste et animateur, Sylvain AUGIER a réussi en quelques années à partager avec les téléspectateurs la découverte du monde et la rencontre avec les autres. Après avoir animé pendant plus de 15 ans à la télévision des émissions emblématiques comme « Faut pas rêver », ou la « Carte aux Trésors », suivies par des millions de téléspectateurs et qui lui ont valu deux « 7 d’or », il produit aujourd’hui des documentaires ainsi que des DVD qui connaissent un grand succès auprès d’un public très large. 


Pilote d’hélicoptère et passionné d’images exceptionnelles, il filme les plus beaux sites de la France et de l’Europe avec toujours une même intention : transmettre son émerveillement devant les plus beaux endroits du monde … vus du ciel bien sûr !


Séances de "Connaissance du Monde" du 29 janvier au 2 février 2011 à Lyon 1er,  Salle Rameau, 29, rue de la Martinière  les samedi 14h30 et 17h30, dimanche et lundi 15h, mardi 15h et 19h, mercredi 15h et 18h30.  Séance supplémentaire au Pathé Cordelier 20, rue Thomassin, Lyon 2nd,  le  Lundi   à 20h.   

Trois questions à Sylvain Augier :


Aujourd’hui Sylvain, après une telle carrière d’homme de TV et de foi, en la vie, quelle est votre vision du monde ? Qu’avez-vous souhaité montrer à travers ce film ? Quel message avez-vous voulu faire passer ?
En présentant pendant 10 ans l’émission « faut pas rêver » puis pendant 10 ans la « carte aux trésors » j’ai pu écumer la France en hélicoptère de toutes les façons possibles. De fait, j’ai fait de très belles rencontres qui m’ont permis de m’ouvrir au  monde. Plus j’avance en âge, j’ai 55 ans aujourd’hui, et plus je m’élève spirituellement en terme de fraternité humaine. J’ai aussi eu l’occasion de découvrir que le monde vu du ciel était très beau, j’ai pris conscience de la splendeur de notre planète et de sa fragilité, c’est une vision que j’ai eu envie de partager avec le public, avec ce film pour CONNAISSANCE du MONDE. 


Dans vos films, vous illustrez la beauté du monde, de la création, à l’image du Mont Saint-Michel, pourquoi ne voit-on jamais aucun Homme ?
Ce n’est pas une volonté. Simplement, en hélicoptère, lorsqu’on filme un monument comme le Mont Saint-Michel, l’être humain est tout petit. En fait, le monde à l’échelle humaine est gigantesque. Depuis l’hélico, on a l’impression d’ailleurs d’être Gulliver dans l’univers de Lilliput. À l’échelle de la tour Eiffel ou du Colisée de Rome, nous sommes minuscules, il faut bien en être conscient. On a l’impression d’être grands mais au pied de ces monuments on se rend bien compte que l’échelle n’est pas la même.


Qu’y a-t-il de séduisant donc à montrer la France et l’Europe vues du ciel ?
C’est magique ! Ce sont des vues absolument surprenantes. On survole des endroits somptueux, comme sur un tapis volant, et de façon absolument irréelle, comme si on pouvait toucher. Là pour le coup on se sent vraiment minuscule à l’échelle de ce monde, mais que c’est beau ! C’est majestueux, absolument magnifique, on peut « voir le monde avec les yeux de Dieu ». La perspective à vue d’oiseau est extrêmement inhabituelle pour l’œil humain, c’est une vision nouvelle : l’homme vole depuis un peu plus de 100 ans mais on ne réalise des images aériennes que depuis 50 ans. Ce qui est intéressant dans les images aériennes, c’est qu’elles sont insolites et magnifiques, ce sont des images qui ne s’usent pas, dont on ne se lasse pas. Nous filmons les images en haute définition - le top du top en matière de technique – nous pouvons donc faire une image de 25 m de large sur 10 m de haut, ce qui est tout à fait nouveau.


Entretien réalisé pour
"Connaissance du Monde"
Lire la suite - Connaissance du Monde : "La France et l'Europe vues du ciel"

Place des Terreaux, le "Kiosque Théâtre" ferme ses portes

mardi 28 juillet 2009

C'est une exclusivité de la radio d'information Lyon Première : Le "Kiosque Théâtre", inauguré en grande pompe par la ville de Lyon il y a un peu plus d' un an, ferme définitivement ses portes à la fin du mois de juillet 2009, laissant derrière lui un passif d'environ 40000 € !

D'après le directeur de Lyon Première, Gérald Bouchon, qui a diffusé cette information le mardi 28 juillet (deux jours seulement avant la fermeture), l’expérience était liée au portail culturel de la municipalité, inauguré "en grandes pompes au printemps 2008".

Le premier Kiosque Théâtre de province avait vocation à devenir un endroit où l’on peut acheter des places de théâtre, café-théâtre, opéra, danse, concert… à moitié prix, le jour même de la représentation. Une idée séduisante, déjà testée à Paris et qui s'est avérée une belle réussite dans la capitale.
Mais les lyonnais n'ont semble-t-il pas gré au mieux la communication. Gérald Bouchon indique que "le fameux Kiosque Théâtre n’est pas une structure municipale mais privée... exploitée par le groupe Luderic, dont les activités sont liées à l’événementiel…à Paris".

Malgré les aides de la municipalité et l'énergie déployée par l’unique employée de la structure, la structure a eu du mal à trouver son public et "les grandes institutions lyonnaises n’ont pas vraiment joué le jeu, se faisant tirer l’oreille pour mettre des places à disposition du Kiosque".

Inauguré sous les feux de la rampe au printemps 2008, le kiosque est fermé en catimini, en plein été 2009...

cliquez ici
utiliser comme Page de Démarrage
Lire la suite - Place des Terreaux, le "Kiosque Théâtre" ferme ses portes

Le Raid Hannibal traversera les alpes, de Lyon à Turin

mercredi 20 mai 2009

Trekking, VTT, canoë, escalade, raquette ou encore canyoning, le Raid Hannibal, ce n'est pas de tout repos !
Cette aventure ouverte aux entreprises, aux institutions publiques et aux étudiants des grandes écoles en est déjà à sa 10ème édition et se déroule cette année du 21 au 24 mai 2009.

Le Raid Hannibal a été créé en 1999, à l'initiative du Comité pour la Transalpine. C'est un raid aventure "multisport par équipes mixtes" .
Une organisation des étudiants d'EM LYON.
Pendant quatre jours, les participants suivent les traces du général carthaginois Hannibal Barca qui franchit les Alpes en 218 av. J.-C. à dos d'éléphant. Le raid se déroule sur quatre jours intenses et traverse donc les Alpes françaises et italiennes.
Le départ comme l'arrivée donnent aussi l'opportunité d'organiser des fêtes et des animations : concerts, démonstrations et initiations sportives, jeux gonflables, expositions… Cette année, le Grand Départ du Raid Hannibal se déroule le jeudi 21 mai à partir de 9h du matin au Parc de Gerland.
Toutes les équipes seront présentes : des équipes qui représentent des universités ou grandes écoles, mais aussi des entreprises ou les sponsors. Car chaque année, ce sont plusieurs dizaines de marques, d'entreprises et d'institutions qui s'associent au Raid et donnent l'occasion aux étudiants de l'Ecole de Management de se retrouver dans l'organisation d'une manifestation d'envergure.

cliquez ici
utiliser comme Page de Démarrage
Lire la suite - Le Raid Hannibal traversera les alpes, de Lyon à Turin

La première étoile, un film réalisé en Rhône-Alpes

samedi 28 mars 2009

Le film de Lucien Jean Baptiste "La première étoile" n'a pas bénéficié de la promotion ni du financement d'un "Coco" de Gad Elmaleh.
Et pourtant, "ces aventures de vrais bronzés au ski" ne sont pas loin de faire le "buzz", tant le bouche à oreille fonctionne bien depuis la sortie en salle le mercredi 25 mars 2009.
Déjà Grand prix du jury et prix du public au festival du film de Comédie de l'Alpe d'Huez, "La première étoile" a été tourné aux Gets en Haute Savoie durant l'hiver 2008.

Les comédiens : Lucien Jean-Baptiste (Jean-Gabriel) Firmine Richard (Bonne Maman)Anne Consigny (Suzy) Jimmy Woha-Woha (Yann) Ludovic François (Ludo) Bernadette Lafont (Madame Morgeot) Michel Jonasz (Monsieur Morgeot)

Le site Afrik.com publie un long entretien avec ce nouveau réalisateur très prometteur :
Afrik.com : Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire ce film sur les pérégrinations d’une famille de Noirs au ski ?
Lucien Jean-Baptiste : C’est un souvenir d’enfant. Dans les années 80, ma mère n’avait pas beaucoup d’argent, mais elle voulait poursuivre "ce travail d’intégration" qu’elle avait commencé depuis notre arrivée des Antilles (de la Martinique, ndlr). Les autres enfants partaient au ski et elle s’est dit que les siens partiraient aussi à la neige.
La situation devenait drôle parce qu’on n’avait pas d’argent, c’était l’école de la débrouille.
Vingt ans après, je me demandais si ce Mont Blanc n’était finalement pas un monde blanc, s’il n’y avait pas un parallèle, une histoire à raconter. Jusqu’au jour où j’ai rencontré la productrice du film, Marion-Castille Mention-Shaar, sur le tournage d’Emmenez-moi. Je lui ai raconté cette histoire et elle m’a dit que cela pouvait faire un film. Nous nous sommes mis à écrire le scénario. Cette histoire est un hommage à ma mère et une façon de parler de l’absence du père. Il était temps de faire cette expérience chimique au cinéma : prendre un père noir, le plonger dans cette solution blanche qu’est la neige et montrer comment il se débrouille avec sa famille, face à ses responsabilités.
Lire ici l'ensemble de cet entretien
Voir la bande annonce sur le site de Rhône-Alpes cinéma (partenaire du film)

utiliser comme Page de Démarrage


LYon-Panoramas est repris par CoZop/Lyon
Lire la suite - La première étoile, un film réalisé en Rhône-Alpes

 
 

Tourisme, voyages au départ de Lyon

 

LYFtv-Loisirs