Affichage des articles dont le libellé est festivals. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est festivals. Afficher tous les articles

Les Éditions de l’Atelier Les intermittents, des privilégiés ?

dimanche 12 juillet 2015


Ceux qui font les festivals de l’été, les intermittents du spectacle, vont très bientôt se retrouver sur le devant de la scène. Mais les poncifs les plus éculés courent sur un régime peu compris et entouré de beaucoup de préjugés… 
Pour une part de l’opinion et des décideurs, les professionnels du spectacle seraient « des fainéants », « des profiteurs », « des parasites mondains trop payés » dont l’indemnisation des périodes non travaillées grèverait les comptes sociaux. Parce qu’ils sont embauchés pour de courtes durées – 4 mois pour une pièce de théâtre ou 6 semaines pour le tournage d’un film par exemple – entrecoupées de périodes sans travail, les acteurs et techniciens du spectacle bénéficient d’une assurance-chômage particulière qui prête souvent à débat.
Vincent Édin explique dans son livre En finir avec les idées fausses sur les professionnels du spectacle publié aux Éditions de l’Atelier, pourquoi ce régime, loin d’être un régime de privilégiés, est adapté à la réalité des conditions de travail d’artistes et de techniciens obligés de remettre sans cesse en jeu leurs compétences pour être recrutés. Soutenu par une documentation solide, des témoignages de salariés et d'employeurs de différentes professions et venant de structures distinctes, Vincent Edin répond à 51 idées fausses qui circulent et révèle ainsi la réalité de l’intermittence. Édité en poche (à 8 euros), ce petit livre met en évidence le rôle économique de la culture et le travail spécifique des techniciens et artistes sans qui nos étés ni les autres saisons d’ailleurs n’auraient la même saveur.



160 pages - 8 €

« Mieux vaut investir dans l’industrie qui rapporte que dépenser dans le spectacle » (idée fausse n°1)

« Les professionnels du spectacle sont (presque) toujours en vacances ! » (idée fausse n°11)

« Quand ils ont assez bossé, ils se contentent des allocs. Facile ! » (idée fausse n°14)




Autant d’idées fausses auxquelles Vincent Édin apporte des réponses.
------------------------
Lire la suite - Les Éditions de l’Atelier Les intermittents, des privilégiés ?

Cinéfil : un festival Itinérant sur le Rhône et la Saône du 20 juillet au 03 août 2014…

dimanche 8 juin 2014


Festival Itinérant sur le Rhône et la Saônedu 20 juillet au 03 août 2014…
Le parcours 2014…
cinema
VALENCE
20 et 21 juillet
ANDANCE
24 et 25 juillet
LES ROCHES DE CONDRIEU
26 et 27 juillet
TRÉVOUX
29 juillet
LYON
01, 02 et 03 août


Mise à jour du site imminente… à bientôt au fil de l'eau !

laturbine
Le festival Cinéfil est organisé par l'association La Turbine.
Fondée en 2006, La Turbine développe des projets culturels en itinérance au fil du Rhône et de la Saône. Ateliers pédagogiques, festival de cinéma, expositions, résidences... les évènements sont portés par la péniche Fargo, plateforme culturelle modulable capable de s'adapter à différentes formes de manifestation.


Festival Itinérant sur le Rhône et la Saônedu 20 juillet au 03 août 2014…




Le parcours 2014…








VALENCE

20 et 21 juillet

ANDANCE

24 et 25 juillet

LES ROCHES DE CONDRIEU

26 et 27 juillet

TRÉVOUX

29 juillet

LYON

01, 02 et 03 août








------------------------
Lire la suite - Cinéfil : un festival Itinérant sur le Rhône et la Saône du 20 juillet au 03 août 2014…

Rencontre avec Roman Polanski (La Vénus à la Fourrure)

dimanche 10 novembre 2013

Le film réalisé par Roman Polanski et sélectionné au dernier Festival de Cannes (voir la conférence de presse sur LYon-Panoramas), sort en salles le 13 novembre 2013. 
Seul dans un théâtre parisien après une journée passée à auditionner des comédiennes pour la pièce qu'il s'apprête à mettre en scène, Thomas se lamente au téléphone sur la piètre performance des candidates. Pas une n'a l'envergure requise pour tenir le rôle principal et il se prépare à partir lorsque Vanda surgit, véritable tourbillon d'énergie aussi débridée que délurée. Vanda incarne tout ce que Thomas déteste. Elle est vulgaire, écervelée, et ne reculerait devant rien pour obtenir le rôle. Mais un peu contraint et forcé, Thomas la laisse tenter sa chance et c'est avec stupéfaction qu'il voit Vanda se métamorphoser. Non seulement elle s'est procuré des accessoires et des costumes, mais elle comprend parfaitement le personnage (dont elle porte par ailleurs le prénom) et connaît toutes les répliques par coeur. Alors que l'« audition » se prolonge et redouble d'intensité, l'attraction de Thomas se mue en obsession...
Avec Emmanuelle Seigner, Mathieu Amalric Long-métrage français / Genre : Comédie / Durée : 1h30min. 
Lire la suite - Rencontre avec Roman Polanski (La Vénus à la Fourrure)

Festival : Lussas 2011, les Etats généraux du film documentaire

vendredi 19 août 2011

Le tournage  de "La jeune fille, les garçons
et le peuplier", d'Esther Mazowiecki,
 produit par Ardèche Images Productions.
 Photos: Jacques Moncomble
e
Du 21 au 27 août 2011, le village de Lussas en Ardèche organise la 23ème édition d'une manifestation non compétitive, les États Généraux du film documentaire... Une semaine de rencontres et de réflexions autour des enjeux qui traversent cette forme particulière du cinéma. Au programme ateliers, rencontres professionnelles, nouveaux films, redécouvertes indispensables, programmations consacrées à un pays, fragments de l’œuvre d’un auteur…

Une place d'honneur aux révolutions arabes
Le nouveau film de Stefano Savona, Tahrir, tourné en Egypte entre le 30 janvier et le 12 février 2011, fera l’ouverture du festival le 21 août.

Les Ateliers
Donner à entendre (22-24 août) 
Trois films, El sicario, room 164, de Gianfranco Rosi, Wundkanal de Thomas Harlan et Das Himmler-Projekt de Romuald Karmakar se confrontent à la parole du criminel dans des dispositifs radicaux pour recueillir, extorquer, restituer une parole violente et inconfortable. Ils constituent le premier socle de la réflexion de cet atelier, sous la coordination de Olaf Möller (critique) et en présence de Yervant Gianikian, Romuald Karmakar et Gianfranco Rosi. 
Nous regarderons également des films qui s’attachent à la parole des victimes, tout aussi difficile à recueillir et à entendre.

Le cabinet d’amateurs (26-27 août)
Internet a rendu visibles et lisibles des pratiques d’amateurs qui n’ont rien à envier aux professionnels. Sous la coordination de Pierre Oscar Lévy (cinéaste) et avec Patrice Flichy (sociologue, auteur de Le sacre de l’amateur) et Christian Salmon (écrivain et chercheur), nous poursuivrons l’exploration des mutations des pratiques artistiques et des relations sociales engendrées par le numérique dans le domaine du cinéma documentaire et du politique.

Les rencontres professionnelles
Réflexions autour des perspectives économiques et de diffusion du documentaire. CNC (25-26 août)
Atelier autour du processus de développement d’une œuvre documentaire ayant bénéficié du soutien du Fonds d’aide à l’innovation audiovisuelle pour le documentaire de création. Cette année autour du projet Bradock America de Jean-Loïc Portron et Grabriella Kessler, produit par Program 33.
Deux films issus des ateliers des années précédentes seront également projetés : Monsieur M, 1968 de Laurent Cibien et Isabelle Berteletti et L’été de Giacomo, premier film d’ Alessandro Comodin.

Une histoire de production (23-24 août)
À partir du récit de la fabrication d’un film – de l’écriture à sa mise en production puis à sa diffusion quelles perspectives de production et de diffusion aujourd’hui ? Dialogue entre deux producteurs complices : Capricci Films et L’Age d’Or Productions, à partir de la projection de films qu’ils ont produits.

Scam (24-25 août)
Une journée de projection des nouveaux films, lauréats de l’aide à l’écriture filmique. En soirée, Le Rêve et la Nécessité, film de montage réalisé par Jean Brard, à partir d’extraits des films aidés par la Scam depuis 20 ans. La Nuit de la Radio offrira un florilège de 30 ans de prix radiophoniques, créations sonores à écouter sous les étoiles.

Sacem (26 août)
Une journée consacrée aux différentes façons de filmer la musique vivante : « grandeur et misère de la captation de concerts ». La journée sera clôturée par la projection et la remise du Prix Sacem du documentaire musical de création de l’année.

Les sélections
Expériences du regard (22-27 août)
Pierre-Yves Vandeweerd (cinéaste) et Philippe Boucq (monteur) ont sélectionné vingt six films de la production des pays francophones européens de l’année. Ces films, par un acte fort de création, nous convient à mettre en mouvement notre regard et à quitter notre position de spectateurs pour devenir davantage des acteurs du monde et de nos propres vies.
Histoire de Doc : Tchécoslovaquie (22-24 août)
À partir des œuvres de cinéastes importants, la sélection rendra compte des bouleversements politiques de la Tchécoslovaquie à travers l’évolution esthétique de son cinéma documentaire, des années vingt à la Normalisation, en passant par le renouveau des années soixante, période de la Nouvelle Vague.
Route du Doc : Italie (25-27 août)
Christophe Postic et Federico Rossin ont scruté le cinéma documentaire italien contemporain à la recherche de films rares, qui sont l’expression d’un geste cinématographique défendant un point de vue politique et artistique. En introduction, Anna de Alberto Grifi et Massimo Sarchielli, film qui a marqué un tournant dans l’histoire du cinéma italien.
Fragment d’une œuvre (23 août)
Une découverte de la cinéaste et artiste américano-suédoise Gunvor Nelson, à travers une sélection de ses films depuis les années soixante-dix, jusqu’à nos jours.
Séances spéciales
Une séance sera consacrée à Marcel Hanoun avec la projection de son dernier film : Cello. Et aussi les programmations Afrique (22 août), Plein air,…
(Communiqué)

---------------------------



BlogBang


Lire la suite - Festival : Lussas 2011, les Etats généraux du film documentaire

Noah, Cocker, Bertignac... ! rien d'impossible pour l'Ardèche Aluna Festival !

samedi 18 juin 2011

Où Peut-t'on croiser Louis Bertignac partageant tranquillement des moments d'émotion parmi les spectateurs de Joe Cocker ? Dans les travées de "l'Ardèche Aluna Festival" qui vient de se dérouler du 16 au 18 juin 2011 près de Ruoms ! 
Bertignac Ardèche
Une ambiance bon enfant pour un festival "improbable", fruit de la volonté d'un homme seul, le patron des campings "Aluna" qui s'est donné tous les moyens de son ambition (voir l'interview vidéo sur LYFtv.com).
Un budget de plus d'1100000 euros a été nécessaire pour la réalisation de ce festival animé par 200 bénévoles et une centaine d'employés rémunérés... Pour accueillir des "pointures" comme Joe Cocker, Yannick Noah ou Louis Bertignac et assurer la continuité rapide des spectacles avec Yael Naïm, Deportivo, Louis Chedid ou Karimouche, Jean Boucher a fait installer une double scène qui fait pâlir d'envie d'autres organisateurs de festivals...
aluna festival
Les travaux de terrassement, l'augmentation des réseaux d'eau, l'élargissement des routes et la mise en place de navettes de bus ont été nécessaires pour pouvoir accueillir jusqu'à 15000 spectateurs... Le tout avec quasiment aucun appel à l'aide publique ! 
festival camping

L'Aluna festival attire les médias, bénéficie de l'aide du conseil général pour la promotion et la communication et a constitué une association de soutien qui bénéficie du mécénat (300000 €) de 70 entreprises ardéchoises.
Jean Boucher (à droite) a reçu la visite le 17 juin du directeur du Festival Jazz à Vienne
 Marc Bonnin et du directeur de Rhône-Alpes Tourisme, Marc Béchet
Pour "équilibrer" son budget, Jean Boucher devait donc compter sur environ 700000 € de recettes en billetterie et buvettes, soit 25000 spectateurs en 3 jours ! Quelques heures avant l'entrée en scène de Yannick Noah, il lançait aux spectateurs ardéchois : "Vous aimez ce festival ? Je peux vous l'annoncer, il continuera... et il grandira !" -
Voir l'interview vidéo sur LYFtv.com -
Toutes les photos sur LYon-Photos.fr -

Gilles Roman
(redaction@LYonenFrance.com)
  ---------------------
http://www.wikio.fr
Lire la suite - Noah, Cocker, Bertignac... ! rien d'impossible pour l'Ardèche Aluna Festival !

Jazz à Vienne 2011, un programme de géants

vendredi 1 avril 2011

jazz à vienne
Le programme de la 31ème édition de Jazz à Vienne laisse la place à de bien bonnes surprises. 
Miles Davis et Rhoda Scott en fil rouge, mais aussi le retour  du géant du saxophone, Sonny Rollins qui, le 11 juillet, fera à lui seul la soirée. A noter aussi le retour de Tom Jones, le rocailleux.
La dernière soirée « All night jazz » sera cette année agrémentée de la présence de stars : le chanteur et ancien ministre de la culture brésilien Gilberto Gil, (un habitué de la scène de Vienne) et Al Jarreau.

Jean Paul Bouteiller, qui maîtrise toujours la barque du festival, annonce aussi une  soirée femmes avec Cyndi Lauper et la chanteuse Ayo. 

Toute la programmation de ce festival tournera autour d'un hommage au trompettiste Miles Davis, avec une soirée spéciale animée par Wallace Roney. Il y aura aussi George Benson,  Ahmad Jamal , Chick Corea...
L'autre fil rouge concernera l'organiste et chanteuse Rhoda Scott. Au programme entre autres une soirée gospel et une soirée femmes avec son groupe « Lady quartet ».
Lire la suite - Jazz à Vienne 2011, un programme de géants

Rendez vous sur les quais... du Polar

mercredi 23 mars 2011

Le Festival Quais du Polar est désormais une référence pour les amateurs de romans noirs.

A la Bourse du Travail, dans le deuxième arrondissement, plus de 60 auteurs du monde entier donnent des conférences et signent leurs dédicaces dans la  grande librairie du Polar, sur plus de 1000m² !

Du cinéma à l’Institut Lumière pour un « weekend de la corruption » (voir dans la rubrique "Sortir"), du théâtre, des lectures, des quizz, un grand jeu concours,  des lasergames sont au programme...
Autour d'un verre on parlera manga policier au Musée de l’imprimerie et on mènera l'enqu'ête au café du Musée Gadagne…

Le Musée des Beaux-arts organise une nocturne sur la thématique du Polar vendredi soir. Des visites guidées sur les grandes affaires qui ont marqué Lyon (l'assassinat du Président Carnot...) sont proposées par l'Office du Tourisme... Pour les histoires de faussaires, il sera possible de visiter le Musée de l’Imprimerie et pour les amateurs des "Experts", l’Ecole Nationale Supérieure de Police tiendra sa porte ouverte...

Plus de cent animations à travers la ville, et surtout des dizaines d'auteurs qui vous attendent pour des lectures, "interrogatoires" et parfois de mauvaises rencontres...

Voir le rayon Polars de LYon-Librairie.com -

Quais du Polar
du 25 au 27/03 à Lyon

http://www.wikio.fr
Lire la suite - Rendez vous sur les quais... du Polar

 
 

Tourisme, voyages au départ de Lyon

 

LYFtv-Loisirs