Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé culture

Un livre d'entretiens : Alain Resnais, les coulisses de la création

Familier des plateaux d’Alain Resnais, François Thomas a demandé aux collaborateurs du cinéaste de raconter la création collective de ses films des vingt dernières années. 
Les secrets de fabrication, la préparation intensive, les désaccords productifs, les heureux accidents, tout est exploré pour éclairer d’un jour nouveau une œuvre qui repose sur des défis permanents.
Où l’on apprendra tout sur les différences de jeu de Sabine Azéma et Pierre Arditi dans No smoking et Smoking, les chansons populaires entonnées par André Dussollier et Lambert Wilson dans On connaît la chanson, l’enregistrement d’une opérette par les comédiens de Pas sur la bouche qui n’avaient jamais chanté avant, les décors excentriques de Cœurs, les effets de couleurs jaillissants des Herbes folles ou la musique hypnotique de Vous n’avez encore rien vu.
Pour finir, le livre dévoile les coulisses du dernier film du cinéaste, Aimer, boire et chanter, et présente le projet audacieux qui le suivait, Arrivals & Depa…

Les éditions Dunod proposent 600 répliques de films à l'usage du quotidien

Vous rêvez de posséder la repartie de Belmondo ou la charmante maladresse de Woody Allen ? Maîtriser les bons mots de Michel Audiard ou l’upercut langagier de Clint Eastwood ? Témoigner du flegme de Jean-Pierre Marielle ou de l’humour de Whoopi Goldberg ? Formules grivoises, discours percutants, agiles mots d’esprit… Cet ouvrage réunit 600 des répliques les plus drôles et impertinentes du cinéma, certaines devenues cultes. 600 répliques, à savourer et à s’approprier, qui pourraient bien faire de vous un expert de la parade et de la facétie.
"600 répliques de films à l'usage du quotidien" est disponible dans les pages librairies de LYFtv.


------------------------

Touche pas au grisbi, salope !

Le cinéma français a son propre langage, qui compte un vocabulaire riche et coloré. Quelques néologismes, mais beaucoup d'expressions argotiques reprises par les meilleurs dialoguistes et immortalisées par les plus grands acteurs. Même s'ils ont des origines faubouriennes ou littéraires, des mots comme « rififi », « morfalou », « ripou » ou « grisbi » sont difficiles à dissocier des films qui les ont popularisés.  " Touche pas au grisbi, salope ! " recense près de 150 mots d'argot ou d'esprit, aphorismes, néologismes et expressions fleuries... dont il donne le sens, l'origine et le contexte cinématographique (films, acteurs, etc.). Anecdotes amusantes ou historiques, répliques, ainsi que affiches et photos de films, accompagnent le propos de l’auteur.  Un livre léger, informatif et un peu grossier, forcément ! . ------------------------

Appel à projets : Ecrivez votre court metrage de POLAR

Participez aux 2èmes résidences SO FILM de genre
Ces résidences ont pour objectif d’encourager l’écriture et la production de courts métrages de genre. Après une 1ère édition consacrée au cinéma fantastique, le Polar est à l’honneur cette année. A l’issue des résidences, les 5 meilleurs projets seront pré-achetés par Canal+.

 DÉPOSEZ VOTRE SCÉNARIO DE POLAR AUPRÈS DU CNC 
Pour participer aux résidences, il vous suffit de proposer vos projets de courts métrages de Polar, d’une durée comprise entre 10 et 20 minutes, bénéficiant d'une bourse de résidence accordée par le CNC dans le cadre de ses aides avant réalisation (prochain dépot : 17 novembre prochain http://www.cnc.fr/web/fr/aide-avant-realisation-production-court-metrage) . 5 auteurs seront retenus pour les résidences qui se dérouleront au mois d’avril 2017.

 DES PROJETS ACCOMPAGNÉS PAR DES SCÉNARISTES, DES MUSICIENS ET DES SPÉCIALISTES DES EFFETS SPÉCIAUX 
 En parallèle d’un accompagnement par des scénaristes, il sera pr…

Francis Huster perce "l'énigme Stefan Zweig"

Depuis quelques mois, à Paris, la pièce Le joueur d'échecs connaît un vif succès. Tous les soirs, la salle est comble. Mais lorsque Francis Huster, qui interprète les différents rôles, entre en scène pour jouer la 200e représentation, il constate avec stupeur qu'il n'y a aucun spectateur.  Des pas résonnent au loin, une silhouette fait son apparition sur le plateau. Les projecteurs se braquent sur le nouveau venu, il s'agit de Stefan Zweig en personne. Les deux protagonistes entament alors une partie d'échecs endiablée.  Francis Huster prend à partie l'homme de lettres qui, selon lui, est à la fois ange et démon, pur et lâche, grandiose et médiocre, élégant dans sa pensée et commun dans ses actes.  Mêlant louanges et invectives, le comédien s'adresse tour à tour à l'écrivain magistral, plein d'audace et auréolé de gloire, et au Juif volontairement assimilé qui ne s'assumera que trop tard et qui, submergé par la honte et la lâcheté face au nazism…

Muséum de Toulouse : des aventuriers pour la science !

Lors de la création du muséum de Toulouse en 1865, l'encre de la théorie de l'évolution venait à peine de sécher, la radioactivité était inconnue, Pasteur n'avait pas encore inventé la vaccination... Aujourd'hui, la science et les techniques sont partout ; le monde et les enjeux ont été révolutionnés. Les hommes ont pris conscience qu'ils vivaient sur une planète aux ressources limitées et étaient condamnés à travailler ensemble afin d'assurer la survie de leur propre espèce, de préserver la Terre de sa voracité.  Avec sa refonte complète de 1998 à 2008, le muséum a suivi ce mouvement tout en conservant ses fonctions premières : témoigner, éduquer, transmettre. Adopté par les visiteurs qui s'y pressent nombreux, ce musée consacré aux sciences de la vie voit ses collections - près de 2,5 millions d'objets - et ses expositions circuler dans le monde entier.  Car en bon pionnier de disciplines nouvelles, l'histoire du muséum de Toulouse a toujours su c…