Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé 2017

Un livre d'entretiens : Alain Resnais, les coulisses de la création

Familier des plateaux d’Alain Resnais, François Thomas a demandé aux collaborateurs du cinéaste de raconter la création collective de ses films des vingt dernières années. 
Les secrets de fabrication, la préparation intensive, les désaccords productifs, les heureux accidents, tout est exploré pour éclairer d’un jour nouveau une œuvre qui repose sur des défis permanents.
Où l’on apprendra tout sur les différences de jeu de Sabine Azéma et Pierre Arditi dans No smoking et Smoking, les chansons populaires entonnées par André Dussollier et Lambert Wilson dans On connaît la chanson, l’enregistrement d’une opérette par les comédiens de Pas sur la bouche qui n’avaient jamais chanté avant, les décors excentriques de Cœurs, les effets de couleurs jaillissants des Herbes folles ou la musique hypnotique de Vous n’avez encore rien vu.
Pour finir, le livre dévoile les coulisses du dernier film du cinéaste, Aimer, boire et chanter, et présente le projet audacieux qui le suivait, Arrivals & Depa…

Les éditions Dunod proposent 600 répliques de films à l'usage du quotidien

Vous rêvez de posséder la repartie de Belmondo ou la charmante maladresse de Woody Allen ? Maîtriser les bons mots de Michel Audiard ou l’upercut langagier de Clint Eastwood ? Témoigner du flegme de Jean-Pierre Marielle ou de l’humour de Whoopi Goldberg ? Formules grivoises, discours percutants, agiles mots d’esprit… Cet ouvrage réunit 600 des répliques les plus drôles et impertinentes du cinéma, certaines devenues cultes. 600 répliques, à savourer et à s’approprier, qui pourraient bien faire de vous un expert de la parade et de la facétie.
"600 répliques de films à l'usage du quotidien" est disponible dans les pages librairies de LYFtv.


------------------------

Touche pas au grisbi, salope !

Le cinéma français a son propre langage, qui compte un vocabulaire riche et coloré. Quelques néologismes, mais beaucoup d'expressions argotiques reprises par les meilleurs dialoguistes et immortalisées par les plus grands acteurs. Même s'ils ont des origines faubouriennes ou littéraires, des mots comme « rififi », « morfalou », « ripou » ou « grisbi » sont difficiles à dissocier des films qui les ont popularisés.  " Touche pas au grisbi, salope ! " recense près de 150 mots d'argot ou d'esprit, aphorismes, néologismes et expressions fleuries... dont il donne le sens, l'origine et le contexte cinématographique (films, acteurs, etc.). Anecdotes amusantes ou historiques, répliques, ainsi que affiches et photos de films, accompagnent le propos de l’auteur.  Un livre léger, informatif et un peu grossier, forcément ! . ------------------------

Un plan de professionnalisation des artistes des Musiques Actuelles

Le Département des Hauts-de-Seine lance l'appel à projets pour la 3e éditiondudispositif de soutien et d'accompagnementdes musiques actuelles.L'appel à projet se déroule jusqu'au 24 mars 2017 (informations pour candidater sur hauts-de-seine.fr).
Ce dispositif comprend 3 volets :
- L'accompagnement d'artistes ou de groupes en voie de professionnalisation Il s'agit d'un suivi personnalisé par un «tuteur»,professionnel de la filière musicale, pendant un an prenant en compte tous les aspectsdu développement du projet:disque, live, stratégie de communication...Ce suivi est accompagné d'une aide financière pour la mise en œuvre du projetallant jusqu'à 8000 €.
- Le soutien aux festivals de musiques actuellesmettant en avant l'émergence artistique. Le Département apporte une aide financière aux festivals se déroulant dans les Hauts-de-Seine qui présentent une programmation d'artistes et de groupes issus de la scène émergente et qui proposent une pol…

Soldes d’hiver : quelques conseils avant d’acheter

Les soldes saisonniers (soldes d’été et d’hiver) durent 6 semaines et commencent chaque année aux dates fixées au niveau national. Pour 2017, les soldes d’hiver commencent ce mercredi 11 janvier 2017 et prendront fin le mardi 21 février 2017. Comme pour chaque période de soldes, un certain nombre de règles se doivent d’être respectées ! 
Pour commencer, les commerçants ne peuvent proposer que des produits déjà mis en vente et payés depuis au moins un mois. Ils n’ont pas le droit de se réapprovisionner pour les soldes, ce qui explique que les tailles et modèles ne sont pas tous disponibles.  Les commerçants doivent mentionner quels produits sont soldés et les distinguer d’éventuels articles non soldés, puisqu’ils n’ont pas l’obligation de solder tous leurs articles. 
Les réductions doivent être clairement affichées : il s’agit la plupart du temps du pourcentage de réduction consenti. Les commerçants n’ont pas le droit d’utiliser le mot « soldes » pour qualifier des opérations commercia…