Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du novembre, 2015

Francis Huster perce "l'énigme Stefan Zweig"

Depuis quelques mois, à Paris, la pièce Le joueur d'échecs connaît un vif succès. Tous les soirs, la salle est comble. Mais lorsque Francis Huster, qui interprète les différents rôles, entre en scène pour jouer la 200e représentation, il constate avec stupeur qu'il n'y a aucun spectateur.  Des pas résonnent au loin, une silhouette fait son apparition sur le plateau. Les projecteurs se braquent sur le nouveau venu, il s'agit de Stefan Zweig en personne. Les deux protagonistes entament alors une partie d'échecs endiablée.  Francis Huster prend à partie l'homme de lettres qui, selon lui, est à la fois ange et démon, pur et lâche, grandiose et médiocre, élégant dans sa pensée et commun dans ses actes.  Mêlant louanges et invectives, le comédien s'adresse tour à tour à l'écrivain magistral, plein d'audace et auréolé de gloire, et au Juif volontairement assimilé qui ne s'assumera que trop tard et qui, submergé par la honte et la lâcheté face au nazism…

Muséum de Toulouse : des aventuriers pour la science !

Lors de la création du muséum de Toulouse en 1865, l'encre de la théorie de l'évolution venait à peine de sécher, la radioactivité était inconnue, Pasteur n'avait pas encore inventé la vaccination... Aujourd'hui, la science et les techniques sont partout ; le monde et les enjeux ont été révolutionnés. Les hommes ont pris conscience qu'ils vivaient sur une planète aux ressources limitées et étaient condamnés à travailler ensemble afin d'assurer la survie de leur propre espèce, de préserver la Terre de sa voracité.  Avec sa refonte complète de 1998 à 2008, le muséum a suivi ce mouvement tout en conservant ses fonctions premières : témoigner, éduquer, transmettre. Adopté par les visiteurs qui s'y pressent nombreux, ce musée consacré aux sciences de la vie voit ses collections - près de 2,5 millions d'objets - et ses expositions circuler dans le monde entier.  Car en bon pionnier de disciplines nouvelles, l'histoire du muséum de Toulouse a toujours su c…